Nuwara Eliya

Surnommée « la petite Angleterre du Sri Lanka », Nuwara Eliya se perche à 1 900 m d’altitude, à quelques kilomètres d’Ella et à une centaine de kilomètres au sud de Kandy. La ville arbore un charme original avec ses maisons ainsi que son bureau de poste victorien en briques rouges, entourées de conifères luxuriants. Dans le centre ville se trouve le parc Victoria, fondé à l’occasion des 60 ans de règne de la reine Victoria. Si vous êtes amateurs de rafting ou de tubing, Nuwara Eliya désigne aussi l’endroit idéal pour ce genre d’activité. De même, elle s’enorgueillit de posséder l’un des plus beaux jardins botaniques du Sri Lanka, les « Hakgala botanical Gardens ». La ville doit aussi sa réputation pour sa culture intensive de thé. On y vient pour admirer la beauté des vastes plantations qui s’étalent à perte de vue.

Histoire

En 1827, Nuwara Eliya, signifiant « ville de lumière », se plaçait déjà comme une station de montagne prisée des Britanniques. Ceci dans le but de quitter les basses terres en temps de grandes chaleurs. À cette époque se sont dressés de nombreux bâtiments à l’architecture anglaise.

Aujourd’hui

Cette station de montagne est rapidement devenue un lieu très privilégié des Sri Lankais. Que ce soit pour jouer au golf, se promener en bateau sur le lac Gregory, assister aux courses à l’hippodrome ou tout simplement se reposer, un décor apaisant vous attend en compagnie des montagnards. En dehors des champs de thé, vous apercevrez aux abords de la ville d’innombrables plantations de poireaux. Le décor n’en sera que plus beau si vous y jetez un coup d’œil. Au cours d’une balade, ne manquez pas de passer devant les boutiques de fruits et légumes achalandées.

Que voir à Nuwara Eliya ?

Un séjour à Nuwara Eliya passe systématiquement par ses nombreuses fabriques de thé qui s’implantent un peu partout autour de la ville. En revanche, celle-ci possède d’autres atouts à faire valoir. Pour cela, une petite excursion s’impose afin de découvrir de nouvelles curiosités.

Le parc d’Horton Plains

Son exploration nécessite deux à trois heures de randonnée. Cette réserve naturelle expose le plus haut plateau du Sri Lanka, culminant à 2 000 m d’altitude. L’endroit montre un cadre insolite, composé de pâturages entrecoupés de massifs boisés. On y dénichera les deux plus hauts pics du Sri Lanka, Kirigalpotta et Totapola, dont les sommets dépassent les 2 300 m. Plus loin, la falaise « World’s end », d’une hauteur de 700 m, offre une vue fantastique depuis ses précipices.

Little Adam’s peak

Le site se trouve sur la vallée d’Ella, à seulement une heure de marche depuis Nuwara Eliya. Bien que le mont s’élève à une hauteur de 1 140 m, il est tout à fait possible de se rendre au sommet. De ce point de vue s’étend un panorama sublime sur toute la vallée et les montagnes environnantes. Mais avant de l’atteindre, profitez du paysage qui s’offre à vous, en traversant à pied ou à vélo d’authentiques petits bourgs, des forêts de pins et d’eucalyptus, et bien évidemment des plantations de thé.

Ascension de l’Adam’s peak

Autrement appelé « Sri Pada », Adam’s peak fait aussi partie des plus hauts sommets du Sri Lanka pour ses 2 243 m de haut. Cette montagne se prête à un emplacement unique et sacré où se retrouvent tous les adeptes de quatre religions différentes. Elle rassemble les pèlerins chrétiens, bouddhistes, hindouistes et musulmans. Vous découvrirez l’empreinte d’un pied géant, dont la signification varie selon l’interprétation des fidèles. Au sommet, une vue splendide offre deux impressionnantes perspectives. Un côté donnant sur les montagnes avoisinantes et d’un autre les reflets de la mer lointaine.

Rejoindre l’Adam’s peak débute par une randonnée nocturne, en partant du village de Dalhousie à Nuwara Eliya. Vous devrez arriver au pied de la montagne à une heure très matinale (vers 3 h). Cela vous permettra en même temps d’assister à un magnifique lever du soleil. Étant donné sa difficulté d’accès due aux pentes très ardues, l’ascension nécessite avant tout de bonnes conditions physiques. De même, la présence d’un guide local vous sera d’une aide précieuse. Durant la saison du pèlerinage (janvier à avril), vous pourrez vous désaltérer auprès des petites échoppes vendant de l’eau et des boissons locales.

Ramboda waterfall

Aux environs de Nuwara Eliya se dénichent de nombreuses cascades, dont Ramboda waterfall aux allures impressionnantes. Il faut savoir que deux autres chutes se trouvent rattachées à cette cascade. Vous aurez la chance de l’apercevoir depuis la route, à seulement une heure de Nuwara Eliya.

Informations pratiques

Climat

En raison de son emplacement au cœur des montagnes, Nuwara Eliya baigne constamment dans un brouillard persistant et froid, avec des températures tournant autour des 10 °C à 20 °C. Au cours de l’année, on observe des journées pluvieuses durant l’été.

Comment s’y rendre ?

Il suffit de prendre le train depuis la gare de Kandy et descendre à la station de Nanu Oya. À quelques petites distances de là se trouve la ville de Nuwara Eliya. Comptez environ 4 à 5 h de route pour le trajet. Concernant les places, il convient de réserver le plus tôt possible pour les places dès votre arrivée à Kandy.

Comment se déplacer ?

Les tuk tuk sont faciles à trouver dans toute la ville. D’autre part, vous pouvez opter pour le train si vous prévoyez une sortie et admirer les plantations de thé.

Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Catherine de "Mai Globe Travels". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+(94) 76-764-7477