Kegalle

Situé entre les hauts plateaux du Centre et les reliefs du sud-ouest, Kegalle expose une allure enchanteresse. Elle englobe la région ouest, s’élevant à près de 152 m au-dessus du niveau de la mer, ainsi que la partie orientale qui excède les 1 000 m. Cette grande ville, dirigée sous conseil urbain, se loge à 78 km de Colombo et à 40 km de Kandy. Elle représente le second district formant la province de Sabaragamuwa. Mais sa beauté ne se limite pas seulement à ses reliefs. Pour découvrir ses autres facettes, planifiez votre voyage et en route pour Kegalle.

Histoire

L’aspect historique de Kegalle remonte à la période où vécut une civilisation prospère, 28 000 ans auparavant. Preuve à l’appui, lorsqu’on découvrit l’existence de nombreuses grottes telles que Beli Lena, Dorawaka Lena Halamada entre autres.

Les tracés archéologiques ont aussi démontré que Kegalle faisait partie d’une région Maya Rata, considérée comme l’une des trois subdivisions du Sri Lanka. Durant la domination des Britanniques, ces trois zones se dénommaient « Satara Koralaya », « Thun Koralaya » et « Patha Bulathgama ».

Aujourd’hui

En plus de devenir une ville accueillante, Kegalle se vante également d’avoir su développer son système économique. La ville mise principalement sur sa forte production de caoutchouc, de thé et de noix de coco, suivie de près par la culture du poivre, café, cacao, clou de girofle et muscade se trouvant classés produits secondaires. Actuellement, près de 30 % des terres sont consacrés à la culture de l’hévéa et 11 000 hectares pour la riziculture. L’abondance des récoltes résulte de l’eau de pluie qui joue un rôle fondamental sur la bonne qualité des productions.

La prospection de différents minéraux contribue largement à l’essor économique de Kegalle. La mine de Bogala, d’une étendue d’environ 1 693 km², se dote d’un important gisement de graphite. Cela représente la moitié de l’exportation totale de minerais du pays. D’un autre côté, la prospérité du district est aussi boostée par la distribution de pierres précieuses près de la rivière Kelani.

Que voir à Kegalle ?

Comme dans d’autres régions de Sri Lanka, Kegalle possède de nombreux atouts à faire valoir. On vous propose ici quelques curiosités qui attireront certainement votre attention.

Orphelinat des éléphants de Pinnawala

Le site désigne en même temps un orphelinat, une pépinière et un lieu de reproduction recueillant des éléphants sauvages d’Asie. Vous pourrez visiter l’endroit qui se situe à une dizaine de kilomètres, au nord-est de la ville. Cet établissement doit sa réputation pour rassembler le plus grand nombre de pachydermes en captivités dans le monde. Si votre séjour touche à sa fin, ne quittez pas Kegalle sans en avoir fait le détour.

Asupini Ella

Hautes de 30 mètres, ces impressionnantes cascades fait partie de la rivière Maha, prenant source à son tour aux deux extrémités de la chaîne montagneuse Raksawa. Les chutes se remarquent depuis la ville historique d’Arawanake. On doit ce nom d’après un conte légendaire, selon lequel les femmes d’un roi plaisantin se seraient jetées par-dessus les chutes, dans un geste de désespoir. Littéralement, Asupini dérivait des mots Aswaya signifiant « cheval » et Pini ou Panina par « saut ».

Temples et sanctuaires

Kegalle s’enorgueillit de posséder l’un des plus anciens temples bouddhistes, le temple royal de Wewaladeniya Viharaya, autrement appelé Kegalla Siri Mahindodaya Piriwen Viharaya. Vous pourrez admirer ses immenses portes, en plus d’un jardin botanique où poussent des plantes luxuriantes.

Chaîne de montagne d’Alagalla

Autrement appelé « le sommet de la liberté », cette chaîne de montagne doit sa renommée pour accueillir les festivités d’escalade folklorique. Tous les 4 février de l’année a lieu la célébration de l’indépendance sri-lankaise, pendant laquelle se commémore la période des fortes oppressions britanniques.

Informations pratiques

Climat

Kegalle connaît un climat tropical, caractérisé par des températures variables en raison de son emplacement. On observe des précipitations assez abondantes tout au long de l’année et se font plus rares entre les mois de décembre à avril. En été comme en hiver, le temps se caractérise par des journées chaudes et ensoleillées, avec des températures pouvant atteindre les 30 °C.

Comment s’y rendre ?

Le train désigne le meilleur moyen de transport pour aller à Kegalle. Compter moins de deux heures pour le trajet et le prix du billet varie entre 700 Rs à 950 Rs. Il est également possible de prendre le bus mais le voyage sera plus long que prévu.

Comment se déplacer ?

Le taxi désigne le moyen le plus pratique et le plus rapide pour circuler au sein de la ville.

Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Catherine de "Mai Globe Travels". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+(94) 76-764-7477