Parc national de Kaudulla

Couvrant une superficie dépassant les 7 000 hectares, le parc national de Kaudulla dévoile son charme autour d’un certain nombre de lacs artificiels. Il se repère à 22 km de la ville d’Habarama, dans la région centre nord du Sri Lanka à Sigiriya. Le grand réservoir qui constitue son principal attrait s’entoure de pâturages et d’une forêt buissonnante À un moment de la journée, vous verrez une grande variété d’animaux s’abreuver aux bords du lac, parmi une horde d’éléphants sauvages qui peuplent la zone durant les mois d’octobre et novembre. C’est aussi l’occasion idéale pour observer la beauté de la faune. S’il vous vient à l’idée d’organiser un safari, cette réserve désigne la bonne adresse pour tenter une aventure inoubliable.

Caractéristiques

L’ensemble du paysage présente un environnement doté d’une riche faune et flore. On y observe une forêt luxuriante étendue sur plus de 6 000 hectares. Chaque année, lors des fortes pluies, les deux tiers du parc se retrouvent totalement immergées sous les eaux lorsque les bassins débordent. Parmi ces plans d’eau, on compte les réservoirs de Relapanawa, Olumadu wewa, Puliyan Kalla wewa, le canal Minneriya-Kanthale Yoda Ela, Aluth Oya et Hatharas Kotuwa Oya.

Histoire

Auparavant, Kaudulla faisait partie des seize réservoirs d’irrigation fondés par le roi Mahasen. L’endroit fit ensuite l’objet de nombreux travaux à partir de 1959, après avoir été abandonné pendant plusieurs siècles.

Aujourd’hui

Le parc national de Kaudulla, devenu un parc animalier à part entière, n’abrite pas moins d’une vingtaine d’espèces de mammifères, de reptiles, de poissons et une centaine de variétés d’oiseaux cohabitant sur cette vaste réserve. Hormis la présence constante des pachydermes, vous aurez peut-être la chance d’apercevoir d’autres animaux tels que des cerfs, des sangliers, des ours, quelques crocodiles et des pélicans.

Visiter le parc national de Kaudulla

S’aventurer au sein du parc national de Kaudulla représente une expérience enrichissante si vous souhaitez en savoir davantage sur le site. De plus, les amoureux de la nature seront comblés en découvrant un havre de paix.

Parmi les mammifères que l’on pourrait rencontrer dans la réserve, on y trouve le cerf sambar, le cerf de l’axe du Sri Lanka, le chevrotain, le sanglier. L’ours paresseux et le léopard se font rares mais on a la chance de les voir se glisser furtivement à travers la futaie. Une promenade en bateau sur le lac vous indique un autre moyen de contempler le paysage. De temps en temps, vous serez surpris par le clapotis des eaux créé par les tortues qui émergent à la surface.

Véritable sanctuaire de reptiles, le parc national de Kaudulla abrite également un grand nombre de tortues d’eau douce, des tortues à carapace indiennes et des tortues noires indiennes. Le décor devient de plus en plus impressionnant en regardant voltiger une multitude d’oiseaux aux magnifiques plumages, à la grande satisfaction des ornithologues. Parmi eux, de grands oiseaux aquatiques tels que la spatule asiatique, l’aigle pêcheur à tête grise, l’ibis à tête noire, la cigogne peinte et la cigogne à bec.

Le soir, appréciez la splendeur du lac au milieu d’une nuée de pélicans. Profitez de ces instants magiques pour immortaliser le décor en photos.

Autres parcs à proximité

Vous avez la possibilité d’enchaîner votre excursion en combinant votre safari avec ceux de Minneriya et Hurulu. Mais d’abord, voici un petit aperçu de ce à quoi ressemblent les sites en question.

Parc national Minneriya

C’est l’endroit favori d’un grand nombre d’animaux qui viennent s’y regrouper durant la période sèche. De mai à septembre, plus d’une centaine d’éléphants côtoient les points d’eau pour s’y désaltérer. Tout comme le parc de Kaudulla, on y trouve d’autres espèces animales comme des biches, des félins, des amphibiens, des reptiles, des poissons et des oiseaux que l’on ne trouve nulle part ailleurs. Afin de mieux les observer, privilégiez une visite en début de matinée ou en fin d’après-midi. Cette richesse faunistique lui a valu le titre de patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1997.

Parc écologique Hurulu

L’enclos rassemble, entre autres animaux, des éléphants d’Asie, des tortues du Sri Lanka et des oiseaux par milliers. Il désigne aussi la dernière étape de migration des pachydermes, de décembre à janvier. Comme toujours, ne vous séparez pas de votre appareil photo. En outre, vous pouvez atteindre le parc écologique Hurulu d’une autre façon, en suivant un itinéraire tracé depuis la ville de Kandy.

Infos pratiques

La réserve accueille les visiteurs tous les jours de 6 h à 18 h. Il faudra payer à peu près la somme de 30 euros, jeep et prix d’entrée compris. En raison des inondations provoquées par les nombreux plans d’eau, il convient toujours d’en effectuer la vérification avant de planifier votre prochain voyage.

Comment s’y rendre ?

L’accès au parc se fera uniquement à bord d’un 4x4, en compagnie d’un guide officiel. La durée du trajet dépendra de l’emplacement de votre lieu d’hébergement.

Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Catherine de "Mai Globe Travels". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+(94) 76-764-7477