Le jardin botanique royal de Peradeniya

Situé proche de la banlieue sud-ouest de Kandy, le jardin botanique royal de Peradeniya abrite une diversité naturelle d'une beauté déconcertante. Chaque recoin est travaillé au millimètre pour donner à ce cadre une ambiance majestueuse et émouvante.

Le jardin est contourné de l'est à l'ouest en passant par le nord par la rivière Mahaweli et s'étend sur plus de 59 hectares. Ses quelque 4000 espèces de plantes attirent chaque année plus de 2 millions de visiteurs ce qui en fait l'une des activités touristiques les plus en vogue du pays et l'un des jardins botaniques les plus reconnus du monde ! Il est d'ailleurs particulièrement réputé pour ses espèces d'orchidées, d'épices, de plantes médicinales et de palmiers en tout genre.

 

Histoire

Les origines de la prépondérance de ce jardin royal remontent à l'année 1371 lorsque le roi du Gampola de l'époque, territoire approximatif de l'actuel Sri Lanka, Vikramabahu III, prenait l'habitude de convier sa cour sur ce lieu situé au bord de la rivière Mahaweli. Plus tard, à cheval sur le XVIe et le XVIIe siècle, le roi Wimaladharma y fît construire un vihāra, un monastère bouddhique, et une dagaba, un stupa sri-lankais, détruits par la suite lors de la prise de Kandy par les Britanniques en 1815. Un noble britannique du nom d'Alexandar Moon fonda le jardin botanique six ans plus tard, en 1821. Il prît la succession du marquis William Kerr qui installa lui-même un jardin botanique à Kalutara quelques années auparavant. Moon décida plus tard de le déplacer à Peradeniya estimant le lieu plus favorable et mieux adapté aux études botaniques proposées. Le transfert de toutes les espèces végétales d'une ville à l'autre s'est finalement clos en 1843.

Passant de mains en mains dans les années qui ont suivi, le jardin royal botanique de Peradeniya a somme toute été placé sous l'administration du ministère de l'agriculture sri-lankais à sa création en 1912. Le pays était alors toujours sous protectorat britannique.

Lors de son passage au Sri Lanka en 1901, le roi George V, accompagné de la reine Marie, planta dans ce jardin un arbre à boulets de canon (Couroupita guianensis). Le fruit de ce végétal, souvent très garni, fait penser à de véritables boulets de canon !

 

Visiter le jardin botanique royal

Vous déambulez dans des allées bordées de fleurs multicolores et appréciez l'air frais et naturel du lieu. Votre visite du jardin peut démarrer dès 8h du matin et s'étendre jusqu'à 17h30, horaire de fermeture de l'espace. Vous ne manquerez pas de passer à côté de l'immense figuier de Java, un arbre qui peut vivre jusqu'à 300 ans, et qui expose ici toute son envergure sur plus de 2500 mètres carrés. Un mastodonte naturel qui se rabat aux extrémités créant de petits coins très sympathiques pour se reposer à l'ombre.

Vous pouvez également vous diriger vers la rivière Mahaweli et entamer une promenade réconfortante avec d'un côté le calme olympien du jardin et de l'autre les flots. Tout est très bien indiqué, prévoyez néanmoins du temps pour parfaire la visite. Baladez vous entre les cycas, les arbres d'ébène, les palmiers royaux, les fougères, et tant d'autres merveilles végétales.

Bonjour

Je suis Catherine de "Mai Globe Travels". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+(94) 76-764-7477